Lacan et la religion.

"La psychanalyse, c'est la réalité" dit Lacan, II précise plus tard "la réalité psychique, c'est la réalité religieuse". Avec les mathèmes des discours et la question du champ lacanien de la jouissance, il poursuit dans la ligne radicalement réaliste de la psychanalyse freudienne qui n'a pas reculé à se mesurer aux formations de la civilisation.

Dès lors, il n'est pas sans intérêt de considérer, avec Lacan, les grandes traditions religieuses qui ont contribué à former l'histoire de notre civilisation et de s'interroger sur leur portée et leur statut dans le champ lacanien, par rapport aux discours, notamment.

L'actualité qui semble avoir réveillé un instant l' Occident du sommeil capitaliste (pour continuer à dormir, on le craint), ramène brutalement la question sur scène. Comment les grandes traditions religieuses, juive, chrétienne et islamique ont-elles touché les liens sociaux? Comment les touchent-elles aujourd'hui, quand l'Empire a cédé aux impérialismes, et que l'Eglise est dépassée par ces armées de droit privé que sont les sectes ? Quel éclairage cela donne-t-il sur notre expérience actuelle des liens entre psychanalystes, alors que Lacan a défini l'analyste par un terme de la tradition religieuse : être un saint.

Sommaire

Fils d'Abraham

- Le Christianisme

Discours religieux

- L'Empire, l'Islam, la secte - Et la psychanalyse.

3€ - Commander ce document