Position de l'inconscient

Préface

Voici un texte des Ecrits de Jacques Lacan de 1964 que des membres du forum Agora (Paris-Athènes) des Forums du Champ lacanien (FCL-France) ont pris soin de traduire en grec et de porter à l'attention des lecteurs. Ceux-ci ne manqueront sûrement pas d'être sensibles à son joint historique et théorique avec le texte du séminaire XI, "Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse" (traduction Alexandra Scarpalezou) auxquels ils ont depuis longtemps déjà accès. La préface qu'y apporte Lacan suffit à en situer le contexte historique.
Mais rappelons-le aussi, pour ceux que la question de la transmission de la psychanalyse préoccupe encore, ce texte rédigé par Lacan entre 1964 et 1966 témoigne d'un moment décisif de son enseignement. En abordant déjà ici (ce sera d'ailleurs la titre du séminaire XII) les problèmes cruciaux de la psychanalyse, il reprend le débat de 1960 sur l'inconscient freudien avec Henri Ey et "un large concours de spécialistes", avec l'exigence de "fonder l'inconscient dans une topologie", pour que, cette fois maintenant, le psychanalyste aussi s'y retrouve : "Les psychanalystes font partie du concept de l'inconscient puisqu'ils en constituent l'adresse". C'est avec cette doctrine, véritable point d'Archimède de son enseignement, qu'il fonde alors, à ce moment, sous le coup encaissé stoïquement de son excommunication de la communauté analytique, l'EFP, École de psychanalyse, qu'il a voulu freudienne, pour renverser "l'effet d'aversion que rencontre dans leur communauté tout ce qui vient de Freud".
Freud a découvert l'inconscient. Lacan l'a fait consisté, l'a "posé". Espérons que cette traduction à l'adresse des psychanalystes grecs et au-delà, en leur permettant plus que de se poser comme lacaniens, leur ouvre les voies d'un désir d'École décidé et d'une "doctrine de l'analyse didactique fondée sur ses rapports avec l'inconscient".
Jacques Adam Paris,
Septembre 2002

10 € - Commander ce document