Prochain Séminaire du Champ lacanien

20 décembre 2018

à 21h15, au 118, rue d'Assas - 75006 Paris

 

Ségrégations des sexes (2)

David Bernard : « Le sens de la ségrégation »

Dans son texte « L’étourdit », Lacan souligne la façon dont les psychanalystes, pour théoriser la différence des sexes, auront élevé le phallus au rang de « signifiant m’être », pour les deux sexes. Il démontra alors comment cette théorisation, loin de faire place à une différence, visa plutôt à abolir son réel, et à « forcer l’ab-sens » du rapport sexuel. Je commenterai alors en quoi l’aperçu de ce forçage nous permet de situer en psychanalyse la ségrégation entre les sexes de façon nouvelle, sur le plan du sens, et du dire.

Patrick Barillot : « Sex-grégation »

« Il n’y a de femme qu’exclue par la nature des choses qui est la nature des mots » : nous commenterons (citation du Séminaire XX, Encore, p. 68).

Adrien Klajnman : « La ségrégation des sexes : un nouvel espoir analytique ? »

À l’issue d’une présentation d’un patient travesti, à Sainte-Anne, en 1976, Lacan concluait son entretien par cette sentence : « On ne ferait dans ce cas qu’une singerie de psychanalyse. C’est bien pour cela que je pense que c’est sans espoir. »

On se demandera ce qu’il est possible d’espérer à partir de la dysharmonie des jouissances sexuelles : dans la psychanalyse comme discours sans tradition, dans le cours de l’analyse et pour se repérer autrement dans la clinique.

Discutantes : Irène Tu Ton et Agnès Wilhem.

 

 

Pour voir le Programme complet de l'annnée.